• L'étude et l'analyse d'un texte

    Cours réalisé par Zoubir YAHIAOUI

    L'étude et l'analyse d'un texte

    L'étude et l'analyse d'un texte

      

    En séance de compréhension de l'écrit, nous sommes amener à analyse de différents textes qui appartenaient à différents genres (narratif, descriptif, injonctif...).

    Pour étudier un texte on passe par plusieurs étapes :

    1) L'analyse du paratexte : c'est-à-dire les éléments qui entourent le texte comme le titre, l'auteur, la source, et la maison d'édition. Ces éléments peuvent fournir une idée sur le texte avant même de l'étudier. Par exemple : un texte dont le titre est « l'éléphant » parlera sans doute de l'éléphant. Un texte dont l'auteur est un littérateur ne peut être qu'un texte littéraire (roman, nouvelle,...). Un texte qui provient de la collection «Série noire » étudié chez Gallimard, ne peut être qu'un roman policier puisque cette collection s'occupe que du roman policier.

    - L'analyse du paratexte se fait dans un tableau :

     

    Le titre

        

     L'auteur     La source     La maison d'édition     Lieu d'édition     

     

     

           

     

    2) Les hypothèses de sens :

    l'analyse du paratexte nous donne une idée préalable sur le texte avant de le lire. Cette idée est appelée une hypothèse de sens. Un texte dont le titre est lion, parlera sans doute du lion. L'idée de lion est une hypothèse de sens.

    3) Vérification des hypothèses de sens :

    on va à la vérification de l'hypothèse de sens en lisant le texte. C'est le thème principal est lion, en outre, il y a un champ lexical du lion, nous sommes affaire bel et bien à un texte qui parle du roi des animaux.

    4) Une analyse dans le corps du texte :

    l'observation de certains éléments typographiques peut nous donner aussi une idée sur le texte. La présence, par exemple, des tirets est un indice qu'il s'agit d'un dialogue. La présence des guillemets indique qu'il s'agit d'une citation. Les bloques typographiques et l'alinéa indiquent les différents paragraphes. La forme du texte qu'il s'agit d'un poème ou d'un texte en prose.

    5) L'exploitation du texte :

    après l'analyse du paratexte et de la forme du texte, on passe à l'exploitation du texte ; c'est-à-dire poser un certains nombres de questions sur le texte. Ces questions prennent la forme d'une activité (remplir un tableau, souligné un mot, relever une phrase...). Cette forme d'activité pousse l'étudiant à lire le texte et à l'analyser. C'est ce qu'on appelle la lecture outillée. Quand on pose la question : « Quel et le titre du texte ? », L'étudiant va répondre par exemple le lion. Si on pose la question : « Où se déroule les événements du récit ? », l'étudiant va répondre par exemple la forêt. L'apprenant est poussé à relever un fragment du texte pour répondre. C'est ce qu'on appelle la lecture fragmentaire.

    - Qui : c'est le destinateur ;

    - A qui : c'est le destinataire du texte lu ;

    - De quoi : c'est le thème. De quoi parle le texte ;

    - Le but : c'est ce que cherche l'auteur : présenter, argumenter, convaincre, ou décrire... ;

    - Où et quand : c'est le cadre spatio-temporel du texte.

    6) Une lecture globale

    : après la lecture fragmentaire, on passe à une lecture globale ; c'est-à-dire une lecture magistrale et à haute voix par des étudiants

    7) Une synthèse :

    on quelques lignes, on va faire une synthèse du texte étudier. C'est une forme de résumé.

    8) Dégager la situation de communication en remplissant le tableau suivant :

     

     Qui ?

      

     A qui ?      De quoi?     Dans quel but ?    Où ?     Quand ?   

     

     

             

    Exemple :

                                                                    Texte : 


    Il y a longtemps de cela, il faisait froid ; l'hiver approchait. Tous les oiseaux étaient partis vers des pays plus chauds. Mais il restait un petit oiseau qui avait une aile cassée et ne pouvait pas voler. Il cherchait partout pour voir s'il trouvait un endroit pour se tenir au chaud.
    - Peut-être que les arbres de la forêt m'abriteront ? pensa-t-il.
    Il sautilla donc vers la forêt. Il s'adressa d'abord au bouleau :
    -Joli bouleau, dit le petit oiseau, voulez-vous me laisser vivre dans vos branches jusqu'à la bonne saison ?
    - Ah ! Non ! dit le bouleau, je n'ai pas besoin de toi. Va-t-en.
    Le petit oiseau voleta alors jusqu'à un grand chêne.
    - Grand chêne, dit le petit oiseau, voulez-vous me laisser vivre dans vos branches jusqu'à la bonne saison ?
    - Ah ! Non ! dit le chêne, tu mangeras tous mes glands. Va-t-en.
    Le petit oiseau, tout triste, se mit à pleurer. Bientôt le sapin l'aperçut et lui dit :
    - Pourquoi pleures-tu petit oiseau ?
    - Les arbres ne veulent pas m'abriter, dit l'oiseau, et je ne peux pas voler loin avec mon aile cassée.
    - Viens chez moi, dit le sapin. Tu choisiras celle de mes branches qui te plaira le mieux, tu y resteras le temps que tu voudras.
    - Oh ! Merci ! , dit le petit oiseau et il s'installa sur une branche touffue bien à l'abri du vent.
    Cette nuit-là, le vent du nord vint jouer dans la forêt. Il s'amusa à souffler sur les feuilles avec son haleine glacée et à les faire tomber à terre. Mais le sapin lui dit :
    - J'abrite un petit oiseau blessé, je voudrais bien garder mes feuilles.
    - Eh bien, dit le vent, puisque tu as été bon pour le petit oiseau, tu garderas toutes tes feuilles.
    Et c'est depuis ce temps-là que le sapin garde ses feuilles en hiver.


    A)Compréhension de l'écrit :

    L'analyse du paratexte :
    - Que suggère le texte ?
    - Vérification des hypothèses de sens.
    - Exploitation du texte :
    - Où sont partis les oiseaux à l'approche de l'hiver ?
    - Pourquoi le petit oiseau n'est-il pas allé avec ses congénères ?
    - Que va faire le petit oiseau pour échapper au froid de l'hiver ?
    - Est ce-que les arbres de la forêt vont l'accueillir ?
    - Quel est le seul arbre qui va lui offrir le gîte ?
    - Pourquoi le vent a épargné le feuillage du sapin .
    - Relève du texte deux antonymes.
    -Dégager la situation d'énonciation :
    - Quelle est la morale de cette légende ?
    Synthèse : vous avez lu et compris la légende du petit oiseau. Résume-la avec tes propres mots.
    -Lecture magistrale.

    L'étude et l'analyse d'un texte

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :