• Les figures de styles

                      Cours réalisé par Zoubir YAHIAOUI

                                 Les figures de style

    Les figures de styles


      
    Les figures de styles sont l'ensemble de procédés stylistiques utiliser pour « embellir » et donner une force et une originalité à un énoncé. Elles se manifestent dans la plus part des genres textuels, surtout dans le texte narratif.


    Les figures de styles pour exprimer une analogie :

    La comparaison : elle consiste à faire une ressemblance entre deux choses par l'intermédiaire d'un mot comparatif :
    Nabila est belle comme une image.
    Comparé motivation outil de comparaison comparant
    - Le comparé : c'est la chose que l'on compare ;
    - Le comparant : c'est la chose ou l'être auquel on compare ;
    - Outil de comparaison : comme, ainsi....
    - La motivation : c'est l'élément commun entre le comparé et le comparant.
    La métaphore : la métaphore est comme une comparaison, la différence est que dans la métaphore le mot comparatif est absent.
    Cet homme a la force d'un lion.
    Comparé Motivation comparant
    NB : La métaphore filée : est une succession de métaphores autour d'une même idée.
    L'allégorie : l'allégorie consiste à présenter une idée abstraite sous forme concrète :
    La mort est venue en silence et emporta entre ses mains l'âme de la princesse.
    La personnification : consiste à présenter un objet, un animal, une abstraction sous forme humaine. La majuscule est révélatrice qu'il s'agit d'une personnification.
    Le Lion réfléchit et rétorqua au Loup.


    Les figures de style de substitution :

    La métonymie : la métonymie consiste à remplacé un mot par un autre qui ont un lien logique. Ce lien peut désigner :
    - Le contenu par le contenant : Je te paie un verre ;
    - Le produit par son origine : Boire du champagne ;
    - L'œuvre par son auteur : Je lis du Flaubert.
    La synecdoque : elle consiste à remplacer le tout par une partie : ce SDF n'a pas de toit (maison).
    La périphrase : elle consiste à remplacer un mot par une phrase. Elle très utile dans un texte car elle évite les répétitions. Paris → Ville des Lumières.
    Constantine → Ville des Ponts suspendus.
    Le français → Langue de Molière.


    Les figures de styles exprimant le contraire :

    L'antithèse : consiste à rapprocher deux idées de sens contraire : La reine à deux filles : L'une est belle et l'autre est laide.
    L'antiphrase : consiste à dire le contraire de ce qu'on a exprimé. Le destinataire est au courant de cela. Il y a une sorte de « complicité » entres les deux interlocuteurs.
    - Quelle bonne réponse ! (pour une mauvaise réponse) ;
    - Quelle force ! (pour exprimer la faiblesse).
    L'oxymore : consiste à juxtaposer deux mots de sens contraire :
    Entrer, ne plaignez pas ma riche pauvreté. (Lamartine)


    Les figures de styles pour amplifier :

    L'hyperbole : c'est le fait d'exagérer en utilisant des mots forts qui dépassent tout entendement.
    - Je suis mort de fatigue. La guerre s'est soldée par des fleuves de sang. La plus belle femme du monde (emploie du superlatif). Un homme richissime (emploie des suffixes).
    La gradation : elle consiste à juxtaposer des mots de sens proches qui vont du moins fort au plus fort ou vice- versa.
    Il clame, il crie, il hurle son innocence.


    Les figures styles pour atténuer :

    La litote : elle consiste à dire moins pour faire entendre plus, par fois par crainte ou par pudeur. Dans une litote il y a toujours une négation.
    - Votre fils n'est pas intelligent (pour ne pas dire qu'il est idiot). Je ne te déteste pas.
    L'euphémisme : c'est le fait d'adoucir un énoncé jugé choquant pour le destinataire.
    - Il nous a quittés pour un monde meilleur. Un non-voyant (pour un aveugle), un malentendant (pour un sourde).


    Exercice : Quelles sont les figures de styles figurant dans les énoncés ci-après :
    - Nassima est belle comme une fleur →
    - Elle la minceur d'une gazelle →
    - Le Renard dit : Bonjour monsieur du Corbeau →
    - Ils ont escamoté un Picasso de ce musée →
    - Je te demande la main de ta fille pour le mariage →
    - J'aime la langue de Dante →
    - Le père a deux fils : l'un studieux et intelligent, l'autre faignant et idiot →
    - La puissante faiblesse de la santé humaine →
    - Son père est mort, elle a versé des torrents de larmes →
    - Il goûte, il mange, il dévore le délicieux repas →
    - Vous n'êtes pas puissant →
    - Votre père repose en paix →

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    lolita
    Samedi 18 Avril 2015 à 14:19

    un bon article 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :